L’emploi, c’est pas la joie

11Mar09

FLO2005001C15144_35A

Les perspectives d’emploi vont continuer de se dégrader
Le marché de l’emploi devrait tourner au ralenti en Belgique au cours du 2e trimestre 2009. Dans les 3 régions du pays et dans 8 secteurs d’activité sur 10, les employeurs anticipent une activité de recrutement encore plus faible que lors du trimestre précédent. Cependant, les employeurs déclarent vouloir conserver leur personnel en limitant le recours aux licenciements. C’est l’une des principales conclusions du Baromètre Manpower des perspectives d’emploi.
Sur les 756 employeurs interrogés fin janvier par Manpower, 91% déclarent vouloir maintenir leurs effectifs au même niveau au cours du prochain trimestre, 4% d’entre eux anticipent des créations d’emploi et 4% prévoient des réductions de personnel. La Prévision Nette d’Emploi* – c’est-à-dire la différence entre le pourcentage d’employeurs prévoyant des embauches et le pourcentage d’employeurs anticipant des licenciements – s’élève à 0%, indiquant une stagnation sur le marché de l’emploi. Après correction des variations saisonnières, la Prévision Nette d’Emploi s’élève à +2%. C’est un recul de quatre points par rapport au 1er trimestre 2009 et de 6 points par rapport au 2e trimestre 2008.
Intentions de recrutement au plus bas en Flandre
Dans les trois régions du pays, les employeurs rapportent des Prévisions Nettes d’Emploi en recul, tant par rapport au trimestre précédent que par rapport au trimestre correspondant l’an dernier. C’est en Flandre que la baisse est la plus spectaculaire (-10 points) pour atteindre son niveau le plus faible (-1%) depuis l’introduction de l’enquête en Belgique en 2003. Bien que limitées, les intentions de recrutement restent positives en Wallonie (+3%) et à Bruxelles (+5%) .

Perspectives d’emploi négatives dans les secteurs de la Construction, du Transport et de la logistique et de l’Horeca
A l’exception du secteur de l’Electricité, gaz et eau (+19%), les perspectives d’emploi pour 2e trimestre 2009 sont moroses dans tous les secteurs d’activité sondés en Belgique. La Prévision Nette d’Emploi fléchit dans 8 secteurs sur 10 en comparaison d’un trimestre sur l’autre et dans sept secteurs sur dix en comparaison d’une année sur l’autre. Les employeurs anticipent des perspectives d’emploi légèrement négatives dans 4 secteurs: l’Agriculture et la pêche (-2%), la Construction (-2%), le Transport, la logistique et les Communications (-2%) et l’Horeca (-1%). L’activité de recrutement devrait rester à l’arrêt (0%) dans l’Industrie manufacturière (en forte baisse de 9 points par rapport au 1er trimestre 2009 et de 19 points par rapport au 2e trimestre 2008), et dans le Commerce de gros et de détail. La Prévision Nette d’Emploi reste légèrement positive dans les secteurs de l’Industrie extractive (+1%), des Activités financières, de l’immobilier et des services aux entreprises (+2%) et des Services publics, de l’éducation, de la santé et des services collectifs (+3%).
Source : RH Tribune (article complet)

Publicités


No Responses Yet to “L’emploi, c’est pas la joie”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :