Dis, tu me prêtes ton ouvrier ?

18Mar09

Le cosourçage : nouvelle forme de flexibilité des travailleurs
La société de travail intérimaire USG People lance le cosourçage. Concrètement, une entreprise en sureffectif « prête » des collaborateurs à une organisation qui en manque temporairement. Cela évite des licenciements, les collaborateurs concernés continuent d’acquérir de l’expérience et les entreprises « emprunteuses » peuvent combler une pénurie temporaire en toute flexibilité. Le cosourçage vaut tant pour les ouvriers que pour les employés. info complète
Source : HRalert

Publicités


No Responses Yet to “Dis, tu me prêtes ton ouvrier ?”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :