Malgré la crise, difficile de trouver le candidat idéal

25Mar09

perle-rareNous sommes entrés dans la ‘guerre froide des talents’
Malgré la crise, les sociétés éprouvent toujours autant de difficultés à trouver la perle rare, relève une enquête menée par StepStone au niveau international sur la vision des chefs de grandes entreprises. Pourtant, le nombre de candidats sur le marché de l’emploi est en nette augmentation, et ce, en raison des nombreux licenciements occasionnés par la crise. Mais la guerre des talents évolue, on parlerait aujourd’hui plutôt de « Guerre froide des talents », affirme Colin Tenwick, CEO de StepStone.
La « Guerre des talents », rapport publié par la Economist Intelligence Unit, brosse un tout autre tableau du marché de l’emploi que celui de l’an dernier. Les sociétés recherchent d’une part, les personnes les plus talentueuses pour assurer leurs fonctions clés alors que d’autre part, elles se défont de certains collaborateurs. Ces entreprises parcourent les banques de données, qui regorgent entre autres de personnes licenciées, à la recherche des meilleurs talents et revoient leur système de récompenses afin de motiver leur personnel en cette période difficile. « La récession économique n’empêche pas la guerre des talents, ce rapport l’indique clairement. Mais la guerre des talents évolue, on parlerait aujourd’hui plutôt de ‘Guerre froide des talents’ », affirme Colin Tenwick, CEO de StepStone.
Les éléments clés du nouveau marché de l’emploi soulevés dans ce rapport:
– 59% des répondants considèrent le ralentissement économique comme étant l’opportunité de réorganiser plus efficacement leur entreprise.
– 36% des répondants déclarent qu’une réorganisation interne deviendra une stratégie importante pour leur société dans les trois ans à venir.
– 42% des répondants pensent que leur société va s’adresser à des personnes ayant été licenciées dans d’autres sociétés du même secteur.
– 53% des répondants déclarent éprouver de plus en plus de difficultés à recruter des talents et à assurer la rétention de leur personnel.
– 47% des répondants affirment que leur société accordera davantage d’importance aux formations dans les prochains 12 mois et ce, afin de garder leur personnel.
« Avant la crise, les sociétés recrutaient les meilleurs candidats têtes baissées pour pouvoir assurer leur croissance. Nous observons aujourd’hui qu’elles accordent de l’importance au people management. Elles forment et récompensent les collaborateurs les plus talentueux, se séparent des moins performants et cherchent ensuite les meilleurs talents pour les remplacer », explique Colin Tenwick.
« Nous avons déjà vécu cela durant le crise de 2001, ajoute Jan Heiremans, Country Manager de StepStone Belgique. Si les sociétés recrutent toujours, leurs critères sont par contre différents. La crise les incite à recruter autrement car le budget qui leur est alloué est revu à la baisse. L’efficacité est d’autant plus importante en cette période de crise. »
Article complet
Source : RH Tribune

Publicités


No Responses Yet to “Malgré la crise, difficile de trouver le candidat idéal”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :