Encore une analyse de la Génération Y

16Juin09

génération Y

La Gen Y (flamande) passée au scanner
Il n’y a pas une semaine sans que l’on retrouve dans la presse une étude, une analyse, une enquête, un ‘scanning » de cette fameuse Génération Y que l’on tente de comprendre et surtout … de séduire.
Aujourd’hui, c’est la Vlerick Leuven Gent Management School qui s’y colle.
Près de 1.100 personnes ont été ‘scannées’. Des néerlandophones (point important à préciser si on se souvient de l’enquête Nord Sud que McCann avait réalisée l’année passée) des étudiants des écoles supérieures et des universités flamandes. Majoritairement des masters mais l’on y trouve aussi des bachelors et des masters après master.
En grandes lignes, pas de nouvelles grosses découvertes. L’enquête révèle que malgré la crise, les jeunes restent relativement optimistes sur leur propre situation de départ, mais leurs attentes sont élevées, pour ne pas dire irréalistes (ça ce n’est pas nouveau). Avec, en retour, une loyauté minimum: un peu plus de la moitié des répondants considèrent leur premier job comme un tremplin vers un meilleur emploi. Durée de vie de leur premier employeur? 3 ans maximum. D’autres enseignements ressortent bien sûr de cette investigation. Le magazine RH Tribune en retrace les principales; article que je vous invite à consulter.
L’article complet

Publicités


No Responses Yet to “Encore une analyse de la Génération Y”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :