Ca va mal pour le New York Times

13Juil09

Image 2

Une édition payante pour faire face aux difficultés financières
Voilà ce que le New York Times envisage pour renflouer les caisses. Le groupe de presse du New York Times annonçait en effet, fin avril, avoir subi au 1er trimestre une baisse de près de 30% de ses revenus publicitaires (+/- 74,5 M$).
Une porte-parole du journal, Catherine Mathis, déclarait à ce titre à l’AFP qu’une étude marketing était en cours auprès des abonnés (quelque 650 000 aux éditions paraissant en semaine) afin de valider s’ils seraient enclins à débourser pour avoir accès à l’édition en ligne, aujourd’hui gratuite. Une des éventualités était de faire payer cinq dollars pour l’accès à la version online. Une initiative déjà lancée en 2005 (pour une partie de son contenu) mais abandonnée deux ans plus tard.
On sait d’expérience que ce genre de résolution n’est guère plébiscité par les internautes. Il est vrai que l’on pourrait envisager un accès à deux vitesses pour les journaux en ligne : la petite info gratuite (brève, neutre) et l’article de fond ou l’investigation journalistique payante. De là à s’assurer que une telle décision connaîtra un vif succès …

Publicités


No Responses Yet to “Ca va mal pour le New York Times”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :