No job, no problem

17Juil09

Image 20

Les jeunes américains prendraient le chômage du bon côté
Phénomène de société, le « funemployment »,  contraction de « fun » et « unemployment » (chômdu) est une nouvelle tendance aux USA. Les jeunes exprimeraient ainsi leur besoin de se donner du bon temps malgré la gangrène qui les touche. Profiter de la vie, se faire du bien, glander, se balader, flâner, bouquiner, donner un sens à sa vie privée, … Des badges ont même été créés : NO JOB, NO PROBLEM. Se lancer à fond à la recherche d’un emploi, revoir son cv, sa formation, son orientation professionnelle, tout ça semble s’estomper pour faire place à cette tendance irrévérencieuse: « un chômeur heureux est … un chômeur heureux ».
Vivre sa vie et en profiter pleinement prendrait le pas sur le sacro-saint ‘J’ai un boulot donc j’existe’ ? A méditer.

Publicités


No Responses Yet to “No job, no problem”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :