Les jeunes et le tabac

29Jan10

Une nouvelle étude du Crioc sur les jeunes et le tabac
Le nombre de jeunes fumeurs a diminué, mais ils fument beaucoup plus, voilà l’un des constats que le Crioc  (Centre de Recherches et d’Informations des Organisations des Consommateurs) révèle dans l’une de ses dernières enquêtes ; l’objectif de cette étude étant d’évaluer la consommation de tabac et de substances liées au tabac chez les jeunes de 10 à 17 ans.
L’enquête dévoile, entres autres, que les jeunes sont conscients de l’effet accoutumant des cigarettes et la plupart des fumeurs admettent également qu’ils sont dépendants. Mais beaucoup de jeunes pensent qu’une première cigarette n’a pas d’importance et qu’il est possible d’arrêter à temps. La dépendance au tabac s’installe pourtant très rapidement et perdure. 91% des jeunes fumeurs risquent de devenir dépendants au tabac.
4 jeunes fumeurs sur 5 ont déjà ressenti un besoin incontrôlable de fumer. Ils recourent à la cigarette lorsqu’ils sont agités, irritables ou déconcentrés.
Les fumeurs se sentent plus à l’aise parmi d’autres fumeurs quand ils ont eux-mêmes une cigarette en main. Si un(e) jeune commence à fumer, un entourage composé de fumeurs l’encouragera à fumer de plus en plus. D’autre part, fumer n’est pas vraiment considéré comme un atout social. Un peu moins du tiers des jeunes pensent encore que demander une cigarette est la façon idéale de commencer une conversation.
La moitié des jeunes a déjà essayé d’arrêter de fumer, mais ils n’ont pas réussi. Le nombre de jeunes ayant l’intention d’arrêter est en nette baisse. La moitié d’entre eux ne l’envisage pas du tout. Les jeunes trouvent que c’est quelque chose qu’ils doivent faire seuls; aucun ne mentionne pouvoir être aidé par un spécialiste.
Un quart des jeunes n’ayant jamais fumé pensent qu’ils essaieront dans l’avenir.
Les jeunes sont en faveur d’une interdiction générale de fumer à l’école, et de plus en plus sont même pour une interdiction généralisée de la vente de cigarettes.
Les jeunes sont d’avis que l’information peut prévenir le tabagisme et que les parents jouent un rôle très important dans cette prévention. Parler du tabac est quelque chose que les plus jeunes font plus souvent avec leurs parents (principalement avec la mère), tandis que les plus grands en parlent avec leur meilleur(e) ami(e).
L’enquête du CRIOC révèle bien d’autres informations que je vous invite à retrouver en téléchargeant l’étude complète
L’étude complète : Les Jeunes et le Tabac
Le site du Crioc

Publicités


One Response to “Les jeunes et le tabac”

  1. Le contenu est impeccables Le design pareillement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :