Hommage au Photomaton

14Juil10

Le Photomaton souffle ses 80 bougies
Ca ne rajeunit personne, je sais mais le Photomaton fête ses 80 ans en Belgique. Et oui, cette superbe invention, qui a pris un sacré coup de vieux avouons-le, souffle ses 80 bougies. Une invention qui a commencé aux Etats-Unis en 1924, pour n’apparaître qu’en 1930 en France et en Belgique. C’est seulement 20 plus tard que le Photomaton a véritablement explosé. Une invention révolutionnaire.
Et pourtant, à l’époque, une fois la photo prise, il fallait attendre au moins 4 à 5 minutes – le temps que le papier argentique trempe dans les différents bains de développement – pour pouvoir récupérer le cliché encore humide. Une machine pouvait délivrer une bande de trois, quatre, cinq ou six portaits.
Exclusivement en noir et blanc dès ses débuts, il a fallu attendre les années 1970 pour que la photo couleur envahisse les cabines automatiques et que l’on puisse recommencer la prise de vue. A l’époque, on se précipitait pour s’accaparer des clichés avant que quelqu’un d’autre ne les voie avant vous. Sans oublier les photos ‘bisous’ avec les copines ou les photos de groupe avec les potes. Impressionnant le nombre de corps empilés dans cette cabine minuscule !
Puis le numérique est apparu réduisant considérablement le temps de développement et surtout évitant les grosses déceptions. Au cinéma, le photomaton a été quelques fois à l’honneur notamment dans le film de Jean-Pierre Jeunet ‘Le fabuleux destin d’Amélie Poulain’ avec le fameux personnage mystérieux retrouvé sur des clichés ratés, collectés précieusement dans un album photo.
Que reste-t-il aujourd’hui de cette vieille dame ? Un réel charme du passé. Quelques belles caméras cachées (si, si … Jacques Rouland / Jacques Legras et la caméra invisible ou Monsieur Zygo!) ou site très sympa (laphotocabine.com) qui vous permet de revivre l’effet Photomaton, chez vous, via votre ordi.
La source d’inspiration : l’article de Frédéric Goldschmidt dans la DH
Le site ‘photocabine’
La caméra invisible : le photomaton
La caméra cachée

Publicités


No Responses Yet to “Hommage au Photomaton”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :