Plus de 150.000 jobs vacants dans les 5 ans

25Fév11

Des centaines de milliers d’emplois vacants en Belgique
Voilà une nouvelle qu’il convient de crier haut et fort. Une enquête de la fédération belge des entreprises montre que 150 000 emplois seront libres dans les 5 ans. Les effets des départs en retraite de toute évidence.

5,8% de l’effectif du personnel partiront à la retraite dans les cinq prochaines années, ce        qui représentera 151.000 postes à pourvoir durant cette période.
25% des entreprises ont retiré des offres d’emploi en 2010, faute de candidats

40% des entreprises ont en ce moment des offres d’emploi non pourvues depuis plus de 3 mois.
Et – toujours selon la Fédération – la situation ne devrait pas s’améliorer dans les prochaines années. Les secteurs les plus touchés par la pénurie de maintenance ? Celui de la construction, suivi par le commerce de gros. La FEB s’inquiète : « ce problème, quelque peu étouffé durant la crise, va s’intensifier dans les prochaines années en raison du vieillissement de la population ». Effet inattendu au vu de ces départs programmés et la difficulté à trouver de nouveaux employés et ouvriers ? L’attitude de nombreux patrons vis-à-vis de leurs ‘seniors’ qu’ils commencent à chouchouter davantage en adaptant le contenu des fonctions tenant compte de leur âge. Selon l’étude, environ 61% de ces entreprises permettent davantage de travail à temps partiel, 41% essaient de modifier le contenu de la fonction et 39% organisent des entretiens de carrière qui résultent, dans la mesure du possible, en une adaptation des conditions de travail.
Les sources
FEB/VBO
rtlinfo.be
Le Soir

Publicités


One Response to “Plus de 150.000 jobs vacants dans les 5 ans”

  1. Rien d’étonnant quand on sait ce que les chômeurs « gagnent »en Belgique.
    J’ai connu des gens de plus de 40 ans qui n’avaient JAMAIS travaillé et qui touchaient toutes sortes d’allocations.
    Une politique sociale telle qu’elle existe en Belgique, est une catastrophe pour l’économie du pays.
    Mais personne ne semble le comprendre.
    Tant mieux pour les « vieux » qui n’ont pas envie de rester à la maison !
    Et tant pis pour ceux qui bossent et qui payent les parasites.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :