C’est pas ma faute si je suis un Procrastinateur

25Mai11

Souffrez-vous de procrastination ?
Voilà un bien joli mot qui va vous permettre de frimer un peu en société, lors des belles soirées chez l’Ambassadeur. Et puis, avec un tel mot scientifique, sûr que votre patron va vous pardonner ou mieux vous comprendre. Oui, vous le criez bien fort, vous souffrez de procrastination.
Mais arrête un peu et dis-nous, oh oui, explique-nous Oncle Paul, mais qu’est-ce donc que la procrastination ? Et bien, bande d’ignares, c’est ‘la tendance à remettre systématiquement au lendemain quelques actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non)’ (définition Wikipedia !). Bref, le « retardataire chronique ». Le fameux collègue qui n’arrive pas à se «mettre au travail», surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate. Le créatif qui préfère squatter FaceBook plutôt que de se lancer dans sa créa. Le commercial qui va fumer sa clope sur le trottoir avec ses collègues plutôt que de terminer sa présentation Power Point. Bref, celui qui cherchera tous les prétextes possibles pour repousser les délais jusqu’à l’extrême, quitte à y passer une nuit blanche. Vous vous reconnaissez ? Vous identifiez un collègue ? Un ami ? Votre mari ? Votre enfant ? Car bien souvent, c’est tout jeune que ça commence. La fameuse dissertation que l’on écrira dans le bus sur le trajet de l’école pour la remettre à la première heure du cours. Maintenant, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit. Le procrastinateur n’est ni un paresseux ni un nonchalant. Bien au contraire, ‘la majorité des personnes affectées par la procrastination l’est en général aussi par le « perfectionnisme », c’est-à-dire la tendance à estimer inacceptable un travail qui ne s’approche pas de la perfection. Comme il est rare d’atteindre la perfection autrement que par essais et erreurs et que la personne n’accepte pas l’idée de produire un résultat imparfait, elle contourne le problème en ne faisant rien. Ce perfectionnisme contribue à augmenter la forte tendance à exagérer la difficulté, la longueur ou le déplaisir à réaliser la tâche à effectuer’. ‘Le procrastinateur peut se lever tôt, cela n’est pas pour autant qu’il va travailler tôt. Au contraire, il pensera qu’il a le temps et ne fera que repousser plus longtemps’.
Vous souhaitez en savoir plus sur ce mal qui vous ronge et vous empoisonne la vie et celle de vos proches ? Un petit tour sur le web et notamment Wikipedia. Mais probablement vous avez d’autres choses à faire plus importantes ? Vous verrez ça demain, allez !
La source : Wikipedia


Publicités


No Responses Yet to “C’est pas ma faute si je suis un Procrastinateur”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :