Recruter ? J’voudrais bien … Mais j’peux point.

27Mai11

36 % des entreprises belges déclarent être en pénurie de talents
L’économie reprend et bien sûr, le secteur de l’emploi suit. Et pourtant le bonheur n’est pas parfait. En effet, les employeurs commencent à désespérer. Selon la dernière enquête effectuée par Manpower auprès de 40.000 entreprises dans 39 pays, les talents se font cruellement rares. Et 36 % des employeurs belges cherchent à engager, désespérément. Ce qui inquiète : ces chiffres sont en hausse de 9 % par rapport à l’année précédente. La pénurie touche principalement les techniciens et ouvriers (qualifiés ou non). Et le problème ne risque guère de s’affaiblir. Avec le vieillissement de la population et l’accélération des progrès technologiques, la probabilité est grande que les difficultés des entreprises à recruter vont augmenter. Le personnel qualifié manque également dans le domaine des soins (infirmier) et des fonctions de management.
Les entreprises belges interrogées envisagent donc de changer leur stratégie de recrutement, notamment, et de renforcer le flux de candidats internes pour modifier la donne, à l’avenir. Les employeurs, désireux de lutter contre cette pénurie, ouvrent également leurs horizons et leurs portefeuilles en recherchant des candidats hors région ainsi qu’en augmentant le salaire à l’embauche. De toute évidence, les entreprises devront également apprendre à mieux communiquer leur identité d’employeur, à mieux se positionner sur le marché de l’emploi (HR Branding / Employer Branding) afin d’attirer vers eux les fameux candidats qui se font rares.
La source : l’article de Charlotte Vanbever dans La Dernière Heure (www.dhnet.be)
L’article complet


Publicités


One Response to “Recruter ? J’voudrais bien … Mais j’peux point.”

  1. 1 Karine Becker

    Pénurie de Talents?

    On s’évertue à le dire…il y a une réserve inestimable et inutilisée de talents dans nos marchés: les femmes

    En effet elles détiennent 60% des diplômes universitaires, elles prennent 80 % des décisions d’achat de biens de consommation alors pourquoi ne pas commencer à les retenir dans les entreprises et leur donner des postes de product design, de responsable de communication, de directeur de stratégie?

    Parce qu’elles ne sont pas ambitieuses, parce qu’elles veulent avant tout fonder une famille ou simplement parce que l’organisation masculine des entreprises ne leur convient pas?

    Donc pourquoi aller chercher ailleurs ce qu’on a chez nous? Un petit effort d’employer branding women friendly, une refonte des modèles de management , certains l’ont déjà compris et ce sont eux qui attirent aujourd’hui les meilleurs talents féminins et …masculins!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :