Bientôt plus de cigarettes à la plage non plus ?!

02Août11

Le combat contre les cigarettes continue
Après les restos, les cafés, … Voici le prochain combat, la plage. Plus de mégots enterrés dans le sable. Et comment les enfants vont-ils décorés leurs jolis châteaux de sable ? Ils pouvaient faire de superbes cheminées. Tout se perd !
Et nous, quand tout doucement on se laissait dorloter par les rayons câlins du soleil. On laissait glisser nos doigts dans le sable chaud et … On ressortait quelques beaux mégots, quelques filtres que l’on pouvait classer. Même qu’on pouvait faire des pronostics histoire de tuer les heures. Combien de Malboro ? De Lucky Strike ? Fini tout ça. Déjà une plage en France se targue d’être la première plage non-fumeurs (et pourtant c’est déjà le cas à NY). Et c’est en France, à La Ciotat que ça se passe! Dans le midi, à quelques encablures de Marseille. Et attendez, ce n’est pas fini. Il semblerait même que ¾ des Français seraient favorables à une loi anti cigarettes à la plage (sondage Ifop). Bon. La plage c’est fait … Reste ?
A noter : il faut compter entre deux mois à 2 ans pour qu’un mégot se désintègre dans la nature.

Publicités


2 Responses to “Bientôt plus de cigarettes à la plage non plus ?!”

  1. 1 fep

    D’un côté certains seraient pour la dépénalisation du cannabis et de l’autre certains seraient pour l’interdiction de la cigarette à la plage. Un rien schizophrène ce bon pays de France, non ?
    Mais puisque les citoyens ont des arguments pour interdire ce qui semble les gêner, il faudrait leur demander auparavant comment faire pour faire respecter les interdictions.
    Va-t-il falloir créer une police des plages pour réprimer les contrevenants ?
    Cette interdiction, en outre, sera-t-elle valide tout l’année ? Faudra-t-il ensuite interdire la cigarette sur le remblais ou sur le sentier d’accès à la plage ?
    En fait c’est l’intolérance qui s’exprime souvent au lieu de l’intelligence. Laquelle intelligence consiste à déterminer pourquoi le législateur a voulu interdire la cigarette dans les lieux publics. La réponse étant : pour protéger le personnel travaillant dans ces lieux publics du risque lié au tabagisme passif. (Cette interdiction ayant été étendue aux enceintes des établissements scolaires et aux enceintes de la SNCF)
    Ce qui revient à dire que l’interdiction sur les plages ne peut être prise sur la base de la santé publique. (Il n’y a pas de personnel et on est en plein air hors d’une enceinte constitutée)
    Si c’est pour un problème de mégots abandonnés, il suffit d’appliquer la loi sur le jet de déchet sur la voie publique. Ou interdire la cigarette, mais aussi alors le chewing-gum, les boissons, les sandwichs, dont on trouve des traces sur nos plages.
    Notre civilisation est bizarre. Les gens sont de plus égocentriques et individualistes. Et dans le même temps ils exigent toujours plus d’interdits. Bien évidemment pour les autres….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :