Le boeuf de Kobé, une viande de légende

31Août11

Une viande de légende, qu’il faut avoir goûtée au moins une fois dans sa vie
Il y a quelques jours, je vous parlais de la maltraitance affligeant les mignons petits porcelets. Aujourd’hui, je reste dans l’animal et je passe au bœuf. Enfin, puis-je qualifier de bœuf cet animal quasi légendaire qu’est le bœuf de Kobé ? Car le Wagyu (traduire ‘bœuf japonais’) ressemble à du bœuf, a les cornes du bœuf mais ce n’est pas du bœuf. Plutôt une appellation qui correspond à une race d’exception. Un mode d’élevage tellement soigné qui justifie presque un prix totalement exhorbitant (jusqu’à 7 fois le prix du bœuf européen). Un bœuf élevé avec tant d’attention, tant de soins, … Pensez donc, une alimentation strictement sélectionnée, des massages au saké, de la bière dans la nourriture. Les bœufs Wagyu sont dorlottés, chouchoutés, ignorent le stress qui pourraient altérer la tendreté de leur chair. Aucun stimulants de croissance, aucun antibiotiques. Quant à leur espace de vie … Là non plus, on ne lésine pas. Le bœuf de Kobé a besoin de place pour s’épanouir. Calme, bonne humeur, musique, une nourriture hyper sélectionnée, aucun stress, … La belle vie qu’il a notre bœuf de Kobé. Aussi, une fois dans l’assiette, il fond dans la bouche, sa texture exceptionnelle révèle tous ses arômes, … C’est une viande de légende, qu’il faut avoir goûtée au moins une fois dans sa vie.

Publicités


No Responses Yet to “Le boeuf de Kobé, une viande de légende”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :