L’hymne de Nicolas 1er, Empereur de France

20Fév12

Cuivres, violons, chœurs grégorien, … Nicolas fait dans la grosse prod.
A écouter absolument, à fond la caisse ou avec des écouteurs. C’est l’empereur Nicolas Sarkozy qui s’est offert un hymne. Un jingle grandiloquent pour annoncer son entrée, accompagner sa campagne. Laurent Ferlet, le compositeur, n’est pas un amateur dans le genre (c’est celui qui a – entre autres – composé le générique de TF1). Mais là, il s’est surpassé. Des cuivres, des tambours, des chœurs, des violons, des sons électroniques… C’est immense. Avouons-le, on ne trempe pas dans la sobriété, la simplicité. C’est le genre ‘musique de film signé Spielberg’. Après les 3’20, vous vous recoiffé, reboutonné votre col. Vous vous rasseyez, essuyé la petite larmichette, … Et vous courez aux urnes pour voter. Mais non … Attendez, c’est trop tôt ! Comme le cite François-Luc Doyez dans son article publié dans Libération aujourd’hui : « Le morceau conserve jusqu’au bout ses apparences de BO grandiloquente de blockbuster hollywoodien, avec un final plein de cordes et de violons, très proche de la musique composée pour ET. Mais si Nicolas Sarkozy a choisi une musique de super-production hollywoodienne pour sa campagne, on ne sait pas encore si celle-ci connaîtra un happy ending ».
Je vous invite à lire l’article dans Libé : Cliquez
Et surtout à cliquer sur soundcloud.com et profiter de ce grand moment de musique

 

Publicités


No Responses Yet to “L’hymne de Nicolas 1er, Empereur de France”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :