Les 10 commandements qu’une femme doit avoir à l’égard de son mari

23Mar13

Capture d’écran 2013-03-23 à 01.01.15

Extrait d’un manuel scolaire catholique d’économie domestique pour les femmes, publié en 1960
Ca va vous sembler incroyable et pourtant, on me garantit l’information comme authentique: les ‘commandements’ qu’une femme doit avoir en l’égard de son mari. On est dans les années 60. On ne parle pas encore de l’émancipation. Oh non! Le recueil explique, conseille, recommande même comment une femme – au foyer bien sûr – doit accueillir son mari qui rentre du travail après une journée chargée. Elle, qui a passé son temps à la maison, tranquillement, sans les tracas du bureau mais en s’occupant de ses futiles travaux domestiques, se doit de traiter son mari comme il se doit. Drôles ou pathétiques, ces conseils pourront faire rêver plus d’un nostalgique.  Et voici les principaux conseils :

Faites en sorte que le souper soit prêt quand votre mari rentre
Un délicieux repas démontrera que vous avez pensé à lui et que vous vous êtes souciée de ses besoins. Les hommes ont faim quand ils rentrent du travail

Soyez prête, fraîche et avenante lorsqu’il rentrera
Retouchez votre maquillage, un petit ruban dans les cheveux, soyez gaie, enjouée. Votre mari a eu une journée lourde en compagnie de gens surchargés de soucis.

Rangez le désordre, ne laissez rien traîner
Votre mari appréciera de retrouver un havre de repos et d’ordre. Allumez le feu dans la cheminée auprès duquel il pourra se détendre

Réduisez tous les bruits au minimum
Machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Veillez à ce que la maison soit calme et sereine à son retour. Calmez les enfants.

Ecoutez-le. Faites en sorte que la soirée lui appartienne
Laissez-le parler. Souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres.

Lorsqu’il a fini de souper, débarrassez la table et faites rapidement la vaisselle
Si votre mari se propose de vous aider, refusez. Encouragez-le à se livrer à ses passe-temps. Souvenez-vous que les centres d’intérêts des femmes sont assez insignifiants comparés à ceux des hommes.

Assurez-vous d’être à votre avantage en allant vous coucher
Si vous devez appliquer une crème pour le visage ou mettre des bigoudis, attendez son sommeil car cela pourrait le choquer de dormir sur un tel spectacle

En ce qui concerne les relations intimes avec votre mari, votre obligation et de lui obéir
Souvenez-vous de vos vœux de mariage. S’il désire dormir directement, respectez sa décision. Ne faites aucune pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.

Si votre mari suggère l’accouplement
Acceptez avec humilité. Rappelez-vous que le plaisir d’un homme est plus important que celui d’une femme. Lorsqu’il atteint l’orgasme, un petit gémissement de votre part l’encouragera et lui suggèrera que vous aussi vous avez éprouvé du plaisir

Si votre mari suggère des pratiques sexuelles moins courantes
Montrez-vous obéissante et résignée tout en indiquant votre éventuel  manque d’enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s’endormira rapidement. Ce sera alors le moment pour vous d’appliquer votre crème et autres soins et de remonter le réveil pour que vous soyez debout avant lui le matin.

Merci à Anne-Marie pour l’info.

Retrouvez l’intégral en cliquant ici
(extrait d’un manuel scolaire d’une commission scolaire catholique du Québec publié en 1960)

 

Publicités


6 Responses to “Les 10 commandements qu’une femme doit avoir à l’égard de son mari”

  1. J’imagine voir la réaction de certaines de mes amies lorsqu’elles liront ce texte rempli de vérité. lol

  2. 3 Patrick RENARD

    Incroyable !…..

  3. 4 lilix

    C’est quand on lit ça qu’on a envie de leur faire payer!

  4. 5 Robert van Hove

    Bon, au risque de briser le sacré-saint « politiquement correct » : Si j’étais un homme « entretenu » (comme la femme à qui s’adressaient ces « conseils »), j’accueillerais comme il se doit, suivant ces 10 commandements (et même plus), la femme qui me fait vivre. Elle aurait même droit à 2 minettes si elle veut !
    Marre des femmes vénales qui vivent aux crochets des hommes et qui se permettent de se dire « féministes » !!! Robert Van Hove

  5. vous êtes uni par les liens du mariage je vous déclare mari et femme pour le meilleur et pour le pire .mais à cette là la femme était au foyer


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :