En 2050, l’homme deviendra immortel

03Avr13

villa-sunflower-424068


Bonne ou mauvaise nouvelle, nos petits-petits enfants vivront vieux. Très vieux.

Pour les optimistes, c’est une bonne nouvelle. Les autres s’inquiètent déjà. « Mais dans quel monde, mon brave Monsieur ? » Les égoïstes s’en foutent littéralement. Après moi, … Les mouches … S’il en reste. « Oui mais c’est pour quand ce futur positif », demande le lecteur assidu conscient qu’il se trouve face à un article qui va bouleverser son avenir ou plutôt celui de ses descendants. Et bien, cher et tendre lecteur attentif, à l’horizon de 2050, voire avant, nos scientifiques prévoient que les maladies génétiques pourraient être totalement traitées. A coup de cellules souches, de médecine régénérative, un organe pourrait reprendre vie, en fait, être reconstitué. « Rodrigue, as-tu du cœur ? » « Oui, oui, … On t’en refait un fissa ». Et le cancer ? A part dans l’horoscope, on n’en entendra plus parler. Ou presque. Certains scientifiques reconnus affirment que la durée de vie sera, en 2050, de 86 ans pour les Monsieurs et de 91 ans pour les Madames. Et pour les hamsters, hein ? Hein ? Aucune réponse, évidemment.
En 2050, votre maison se transformera en annexe d’hôpital puisque la plupart des soins se feront en téléassistance. Et oui ! Rien que ça. En 2050, plus d’une personne sur trois aura plus de 60 ans et Michel Drucker continuera d’animer ‘Vivement Dimanche au Home’. Conséquence évidente, la demande en personnel se chargeant des personnes âgées explosera.
A ce stade, on est au limite du raisonnable voire de l’évidence. Par contre, là où ça devient plus intéressant, ce sont les prédictions de Ray Kurzweil, l’un des inventeurs informaticiens les plus primés des Etats-Unis. Ce cher vieux Ray prétend que d’ici 2050, l’homme sera immortel. Trop tard pour Michel Drucker ! Enfin presque immortel. Grâce à quoi ? Aux progrès réalisés dans les domaines des nanotechnologies, des sciences cognitives, de la biotechnologie et de l’informatique. Le corps humain sera super équipés de capteurs qui diagnostiqueront en temps réels tous les petits bobos et leurs paramètres dont notre corps pourraient souffrir… Et hop, diffusera tout sur Facebook. Non, je déconne. Ces fameux petits capteurs préviendront des super-minis-minuscules tout petits robots qui se baladeront dans notre corps. Ces super flics pourront ainsi intervenir immédiatement pour nettoyer l’artère atteinte, lutter contre les intrus, les cassures ADN et combattre le processus de vieillissement. Youpiiiie ! On sera tous vieux… mais en bonne santé. Qu’est-ce qu’on attend pour faire des enfants ?

Source d’inspiration : l’article de A.Ca dans le quotidien belge La Dernière heure ou sur www.dhnet.be
Illustration : La villa SunFlower imaginée par les architectes français, Pierre Sartoux et Augustin Rosenstiehl, du cabinet Soa

 



No Responses Yet to “En 2050, l’homme deviendra immortel”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :